Note nationale BSV - Maladie des milles chancre du noyer et son scolyte vecteur

Document institutionnel et réglementaire | Mise à jour : novembre 2017

Thématique : Suivi des ravageurs, des maladies des plantes, des espèces envahissantes

Région : Échelle nationale

Année : 2017

Auteur moral (structure) : DGAL-SDQSPV du Ministère en charge de l'agriculture Consulter le site DGAL-SDQSPV du Ministère en charge de l'agriculture

La maladie des milles chancres du noyer est provoquée par le développement d'un champignon (Geosmithia morbida) qui se transmet aux noyers via les dégâts d'alimentation de son vecteur : le scolyte du noyer (Pityophthorus juglandis). Des chancres se développent autour des galeries creusées par l'insecte, qui entraînent peu à peu le dépérissement de la couronne de l'arbre puis de l'arbre entier.

Il a été pour la 1e fois signalée en Europe en 2013 en Italie. Actuellement non signalé en France, les propriétaires et gestionnaires de marronnier sont invités à signaler tout cas suspect au DRAAF-SRAL ou à la FREDON de leur région.