Les chenilles processionnaires désormais classées "nuisibles pour la santé humaine"

Actualités réglementaires | National | À partir du 28/04/2022

Thématiques : Réglementation, Suivi des ravageurs, des maladies des plantes, des espèces envahissantes

Région : Échelle nationale

Les chenilles processionnaires désormais classées "nuisibles pour la santé humaine"

Par décret 2022-686 du 25 avril 2022, les chenilles processionnaires du chêne et du pin sont désormais classées "espèces dont la prolifération constitue une menace pour la santé humaine"au titre du code de la santé publique (article D 1338-1). Elles rejoignent ainsi les 3 ambroisies (à feuilles d'armoise, à épis lisses et trifide).  

Ce statut permet au préfet de prendre des mesures relatives à leur surveillance et eur gestion par arrêté préfectoral dans les territoires où elles se développent.

Pour en savoir plus sur ces 2 espèces et leurs modalités de gestion :