Mise en ligne de la synthèse 2020 des résultats du programme SaveBuxus II - volet "Pyrale"

Actualités

Thématiques : Prévention et prophylaxie, Suivi des ravageurs, des maladies des plantes, des espèces envahissantes

Région : Échelle nationale

Cette synthèse 2020 présente les résultats et les principaux enseignements de la troisième année de travaux du programme SaveBuxus II pour les différents axes d’expérimentation du volet « pyrale du buis ».

Dans la continuité des travaux réalisés de 2014 à 2017, le programme SaveBuxus s’est prolongé jusqu’en 2021 pour répondre à l’évolution de la situation phytosanitaire concernant la pyrale du buis (développement exponentiel des populations, dispersion du ravageur vers les espaces naturels forestiers). ASTREDHOR et Plante & Cité coordonnent le programme SaveBuxus II est réalisé en partenariat avec ASTREDHOR Sud-Ouest GIE Fleurs et Plantes, l’Unité expérimentale Entomologie et Forêt Méditerranéenne (INRAe UEFM) (jusqu’en 2020), l’Unité expérimentale Villa Thuret (INRAE UEVT) (depuis 2021) et Sumiagro (jusqu’en 2020).

 

Les travaux 2020 ont permis de progresser vers la construction d’une stratégie de gestion de la pyrale du buis :

  • Les travaux en 2020 n’ont pas permis d’établir que l’huile essentielle de thym avait un pouvoir de répulsion sur la pyrale. Les essais à base d’autres extraits végétaux offrent des résultats intéressants, qui sont cependant à confirmer par des tests complémentaires.
  • Des deux souches de Bt testées, le Btk est la plus efficace. Mais l’utilisation combinée du Btk et du Bta est préférable pour éviter des résistances au Btk. Le champignon Beauveria bassiana pourrait constituer un complément aux traitements Bt.
  • Les larves d’un prédateur POL, se nourrissant des stades œufs de la chenille de la pyrale, offrent un potentiel intéressant. Associées à l’utilisation de Btk, elles pourraient venir compléter la gamme des solutions utilisables.

 

Pour consulter la synthèse