Mise en ligne de la synthèse 2019 des résultats du programme SaveBuxus II - volet "Pyrale"

Actualités

Thématiques : Prévention et prophylaxie, Suivi des ravageurs, des maladies des plantes, des espèces envahissantes

Région : Échelle nationale

Cette synthèse 2019 présente les résultats et les principaux enseignements de la seconde année de travaux du programme SaveBuxus II pour les différents axes d’expérimentation du volet « pyrale du buis ».

Dans le prolongement des travaux réalisés de 2014 à 2017, le programme SaveBuxus s’est prolongé en 2018 pour répondre à l’évolution de la situation phytosanitaire concernant la pyrale du buis (développement exponentiel des populations, dispersion du ravageur vers les espaces naturels forestiers). ASTREDHOR et Plante & Cité coordonnent le programme SaveBuxus II réalisé en partenariat avec l’Unité expérimentale Entomologie et Forêt Méditéranéenne de l’Inra PACA, ASTREDHOR Sud-Ouest (GIE Fleurs et Plantes) et Sumiagro.

 

Les travaux 2019 ont permis de progresser vers la construction d’une stratégie de gestion de la pyrale du buis :

 

  • Les travaux 2019 n’ont pas permis de confirmer que les huiles essentielles évaluées dans le cadre du programme pouvaient perturber l’alimentation des chenilles, ni qu’elles étaient toxiques pour elles. Les travaux sur la perturbation du comportement de ponte ont été plus concluants, avec l’une des huiles essentielles qui a montré un effet répulsif, et la solution à base de buis qui a favorisé la ponte sur fusain du Japon et houx commun. Ces résultats nécessitent cependant d’être confirmés.
  • L’intérêt des trichogrammes est globalement limité (balance coût-bénéfice). Associé à des traitements au Btk, ils n’apportent pas de plus-value.
  • La gamme des solutions pourrait être complétée par le lâcher de prédateurs. Une espèce présente un potentiel intéressant mais les tests doivent se poursuivre en mésocosme et in situ avant de valider définitivement son intérêt.

 


Pour consulter la synthèse en accès libre