Mise en ligne de la synthèse 2017 des résultats du programme SaveBuxus - volet "Pyrale"

Actualités | National | À partir du 12/06/2018

Thématiques : Prévention et prophylaxie, Suivi des ravageurs, des maladies des plantes, des espèces envahissantes, Méthodes de lutte et biocontrôle

Région : Échelle nationale

Mise en ligne de la synthèse 2017 des résultats du programme SaveBuxus - volet "Pyrale"

SaveBuxus - SaveBuxus

Cette synthèse des travaux 2017 donnent des éléments de stratégie pour mieux comprendre et limiter les attaques de la pyrale du buis. Elles s’adressent à tous les professionnels gestionnaires de buis.

 

Les résultats obtenus ont permis d’avancer un peu plus vers la construction d’une stratégie de gestion de la pyrale :

  • Sur papillons, pour le piégeage, on observe encore cette année des différences d’efficacité, qui joueront sur la manière d’utiliser les diffuseurs de phéromones. Le piège Buxatrap permet une capture en masse des papillons. Il est également possible d’utiliser le Cameratrap® avec de la terre de diatomées (afin de limiter l’entretien du piège).
  • Sur chenilles, favoriser la nidification des mésanges permettra que d’avantage de pyrales soient prédatées.
  • Sur oeufs, il ne reste que trois souches de trichogrammes candidates. Une nouvelle souche, qui a spontanément parasité les oeufs de pyrale, a cependant été identifiée et sera intégrée à la suite des études.

 

Le programme SaveBuxus, lancé en 2014, s’est terminé en 2017. Sur la pyrale, il a permis de :

  • Mieux connaître la dynamique de développement de ce ravageur sur le territoire français ;
  • Construire les premières bases d’une stratégie de gestion en parcs et jardins qui associe piégeage, Bacillus thuringiensis Kurstaki et favorisation de la prédation par les oiseaux.

Prochainement, les trichogrammes parasitoïdes viendront compléter cette gamme de solutions.
Depuis le début de ces travaux, la situation phytosanitaire a fortement changé, avec un développement exponentiel des populations et de la diffusion du ravageur vers les espaces naturels forestiers. Pour répondre à ces nouveaux enjeux, SaveBuxus II a été lancé en 2018. Pour le volet pyrale, l’objectif est d’élargir la gamme des solutions disponibles en travaillant des techniques complémentaires : poursuite des travaux sur les prédateurs et parasitoïdes, tests de solutions à base de perturbateurs du comportement (confusion sexuelle, substances répulsives ou inappétentes). Les travaux se poursuivront également sur le volet maladies - axe tolérance variétale. En complément, les alternatives aux buis seront travaillées dans un troisième volet.